Ma belle-mère russe et autres catastrophes par Alexandra Fröhlich

Ma belle-mère russe et autres catastrophes par Alexandra Fröhlich, 352p., Pocket, 7,40€

Résumé

En quelques semaines, Paula, brillante avocate, a tout perdu: l’homme qui partageait sa vie la quitte lâchement, emportant avec lui la clientèle de leur cabinet commun.

Seule et sésoeuvrée, Paula est proche du désespoir, quand elle voit débouler dans son bureau désert l’extravagante famille Polyakov et leurs histoires à dormir debout. Et avec eux leur fils, le mystérieux et désirable Artiom, qui emporte dans un tourbillon le coeur chamboulé de Paula.

Mais si on ne choisit pas sa famille, on choisit encore moins sa belle-famille et c’est peu dire que les Polyakov sont envahissants ! Avec une belle-mère comme Darya, une femme plus obstinée qu’un char russe et plus folle qu’un furet engagé, le mariage de Paula a-t-il une chance?


Biographie

Alexandra Fröhlich est journaliste et écrivain. Elle collabore à plusieurs magazines féminins et a fondé le sien à Kiev. Elle vit à Hambourg avec ses trois fils. Ma belle-mère russe et autres catastrophes (Piranha, 2015) est son premier roman.


Critique littéraire

Ce roman est tout simplement une petite merveille. Un trésor sous forme de mots à découvrir en tous temps et tous lieux ; en vacances sur la plage, au lit après une épuisante journée de travail, dans un transport en commun lors d’un déplacement… Toutes les occasions sont bonnes pour vous accorder un moment de détente, d’émerveillement, de fous rires, d’étonnement. Alexandra Fröhlich a su nous offrir un véritable divertissement.

Le titre « Ma belle-mère russe et autres catastrophes »  fait plutôt référence à toute la famille et aux autres membres de la patrie russe qui vont constituer peu à peu l’entourage très proche puis familial du personnage principal, la jeune avocate Paula. N’étant pas très proche de sa famille d’origine Allemande, celle-ci se veut plutôt indépendante, se constituant comme but de faire décoller sa carrière d’avocate coûte que coûte en augmentant sa clientèle. Cette dernière viendra bientôt très vite à elle, grâce à sa rencontre avec la famille Polyakov – une famille d’origine russe et juive – et surtout le mystérieux, charmant et étonnant Artiom, pour qui Paula éprouvera très vite des sentiments amoureux. Les familles respectives de ces deux personnages et eux-mêmes se verront embarqués dans une formidable aventure remplie d’anecdotes. Le rire et un certain sarcasme allégé seront au rendez-vous pour nous gâter.

Étant moi-même biélorusse, et jouissant de ce fait de la mentalité russe, je fut émerveillée de constater à quel point l’auteure – Alexandra Fröhlich – s’est donnée la peine de se renseigner sur le mode de vie de ces derniers. Rassemblant plusieurs stéréotypes qui m’ont toujours parus exagérés, en les intégrant parfaitement dans différentes anecdotes à tomber de rire, je fus obligée de me rendre à l’évidence ; tous ces stéréotypes constituent finalement l’image et la personnalité d’un vrai russe. Avec ce roman, vous aurez l’impression de découvrir un mode de vie tout à fait différent.

J’ai eu réellement l’impression de faire partie de la famille russe des Polyakov et celle des Matthes – la famille Allemande du côté de Paula – et de traverser avec eux tous ces événements incroyablement drôles qui leur arrivent tout au long du roman. On ressort de cette lecture réjouit, enchanté, d’extrêmement bonne humeur. Un succulent roman de 342 pages qui va vous emporter et illuminer un peu plus votre journée le temps de quelques heures!


liens

Commander Ma belle-mère russe et autres catastrophes chez Pocket

Commander Ma belle-mère russe et autres catastrophes chez Club

Commander Ma belle-mère russe et autres catastrophes sur Amazon


Je vous remercie d’avoir choisi de lire cette critique.

À bientôt!

Le Blog Littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s