D’amour tendre par Saverio Tomasella

6f48af_13c9fee308c946d8a2671ed2c541a0d7
D’amour tendre par Saverio Tomasella, 120p., Chiado Édietur, 12,00€ papier / 3,00€ Ebook

Résumé

C’était une matinée de la fin du mois de septembre, baignée d’un soleil encore presque chaud. J’étais arrivé d’Italie quelques jours plus tôt. Vanessa m’avait accompagné. Je me promenais avec elle sur les Champs-Élysées. Nous marchions en parlant allègrement. Mon amie voulait regarder des vêtements dans une boutique de l’avenue. Nous sommes entrés. L’humeur était au rire et Vanessa n’arrêtait pas de plaisanter. Peu après, nous sommes allés au sous-sol, jeter un œil à la collection pour homme. Lorsque nous prîmes l’escalier pour retourner vers la sortie, tandis que nous montions, nous avons été happés par la grâce d’un jeune homme qui descendait. Châtain, presque brun, les yeux d’un vert profond, le teint clair, les traits vifs et précis. Son visage était lumineux et son corps souple, mince, agile, capta nos regards qui ne purent se détacher de sa course. Ébloui, comme pris de vertige, quand il fut passé, je regardai mon amie qui me sourit. « Une vision », lui dis-je, « j’ai l’impression de revenir d’un rêve… Il semble sortir d’un tableau du Titien. » Vanessa s’extasiait : « C’est vrai, qu’est-ce qu’il est beau ! » et nous partîmes d’un immense éclat de rire.


Biographie

Saverio Tomasella est psychanalyste, écrivain, chercheur, passionné par l’opéra et le chant lyrique. Il vit et travaille à Nice.


Critique littéraire

Saverio Tomasella fait preuve d’une plume agréablement simple, se lisant avec plaisir, d’une traite, mais sans se hâter.

Même si j’ai regretté un début s’étendant un peu trop longtemps sur les conséquences du passé afin de nous placer dans l’espace temps du moment où se déroule l’histoire principale, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir tout le contenu de D’amour tendre.

J’admire énormément la façon dont l’auteur sépare ses paragraphes et chapitres : le texte est très aéré et devient donc extrêmement agréable à lire.

Ce bouquin traite d’un thème qui ne met, de nos jours, pas tout le monde d’accord : l’homosexualité. Je pense qu’il faudrait le savoir avant de se lancer dans la lecture, au cas où le sujet ne nous intéresse pas, car il n’est pas mentionné en quatrième de couverture. Si on ne nous le dit pas dans un moment précédent notre lecture, nous ne saurions le deviner. ( Mais à voir d’un autre côté, ce n’est peut-être pas plus mal de nous faire la surprise ; c’est un risque, mais chaque risque est bon à prendre. )

Ce livre est particulièrement écrit d’une manière touchante, honnête et sincère : le personnage principal, Lorenzo, ainsi que son  » ami « , Sébastien, parlent et se livrent tout simplement, à coeur ouvert.

C’est un écrit que je vous conseillerais pour emporter en vacances ou dans une salle d’attente, visant une lecture de détente et de la découverte de certaines choses. Mais je vous le conseillerais surtout si vous mourrez d’envie de lire un bouquin qui vous fasse ressentir énormément d’émotions !

Ayant été en Italie au mois d’octobre, je tenais à féliciter Saverio Tomasella pour la description si parfaite et complète de son personnage principal italien, Lorenzo, ( venant de Venise ) et ce, tout au long du livre. Chaque petit adjectif et détail m’a rappelé l’Italie et la mentalité des italiens. C’était très agréable, je l’ai vécu comme un retour à mon séjour italien à Milan, où j’avais découvert pour la première fois cette formidable mentalité et façon de vivre.

J’ai adoré retrouver dans ce livre ce qui, à mes yeux, manque cruellement dans les écrits actuels : un magnifique retournement de situation, un changement complet du cours de l’histoire au milieu du livre. Une petite montée agréable d’adrénaline est alors venue enjouer mon moment de lecture.

C’est tout bêtement noyée par les larmes ( depuis une dizaine de pages déjà ) que je referme ce magnifique livre, plus que satisfaite. J’ai voyagé. J’ai fait des découvertes. J’ai voyagé autour des villes d’Italie. J’ai aussi fait un formidable voyage spirituel. Ce bouquin m’a extrêmement touchée. Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas été autant envahie par tant d’émotion en refermant le livre sur la quatrième de couverture…

Pour finir, je voudrais mettre l’accent sur l’excellent rapport entre le titre du livre et son contenu. D’amour tendre. Ce livre n’est qu’amour et tendresse. Un livre profond, poignant, touchant. Tout en étant facile à lire, il fait preuve d’un contenu riche en lexique. Le plaisir de la découverte et de savourer un moment de détente et d’émotion sont au rendez-vous !


 » Je me suis dit que les relations entre deux êtres peuvent parfois apporter tellement, que finalement, c’était cela l’essentiel. « 


liens

Commander D’amour tendre chez Chiado Éditeur


Je vous remercie d’avoir choisi de lire cette critique.

À bientôt!

Le Blog Littéraire

Une réflexion au sujet de « D’amour tendre par Saverio Tomasella »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s