La maison de la mer par Sophie Trépant

6f48af_01c88584e4984436ba320b398a865e4f-mv2
La maison de la mer par Sophie Trépant, 308p., Mon Petit Éditeur, 20,00€ papier / 5,99€ PDF et EPUB

Résumé

Le soleil était en train de se coucher sur cette chaude journée d’août 2007. Une jeune femme aux cheveux bruns était assise dans le sable, face à la mer. Son regard vert errait, perdu dans le bleu des vagues. Les bras recroquevillés autour de ses genoux et de sa robe blanche, elle contemplait l’immensité d’eau en face d’elle qui partait et revenait immanquablement chaque jour depuis une éternité. Depuis l’annonce qui lui avait été faite ce matin-là, elle se sentait toute petite et impuissante, tel un oiseau blessé et incapable de déployer ses ailes à  nouveau.

La maison de la mer est une réflexion sur la vie, sur la maladie, sur la mort. Une douce introspection sur le temps qui passe et l’importance de profiter de l’instant présent. Une onde à la famille, à l’amitié et à l’amour. C’est aussi un tendre hommage à ma jolie Mamy.


Biographie

Sophie Trépant est née à Charleroi en 1976. Licenciée en Philologie Germanique et passionnée d’écriture et de poésie depuis sa plus tendre adolescence, elle finalise son premier roman, La Maison de la Mer en 2010.


Critique littéraire

Dans La maison de la mer, nous retrouvons une jeune femme de 30 ans, prénommée Laura, qui voit sa vie se chambouler après des résultats médicaux peu réjouissants ; il ne lui reste plus qu’une année à vivre. La jeune femme décide alors de profiter pleinement de chaque instant qui lui est offert par la vie et part profiter de sa grand-mère à La Panne au soleil.

Laura adopte une attitude très courageuse face à sa maladie en prenant la décision d’adopter une attitude Carpe Diem.

Dans un climat extrêmement chaleureux et familial du roman, on se laisse envelopper dans un véritable cocon à sa lecture, prenant toujours plus de plaisir à lire la plume accrocheuse de Sophie Trépant. Beaucoup d’événements racontés en peu de temps donnent le parfait rythme accéléré de la vie de Laura.

Le diagnostic de la jeune femme la poussera à prendre une décision qu’elle avait longtemps repoussée quant à son couple sans avenir, à profiter des gens qu’elle aime et qui lui sont proches, à faire de nouvelles rencontres dont l’une d’elle, de façon inattendue, lui apportera énormément de bonheur. Ce n’est pas pour rien que l’on dit si bien que rien n’arrive par hasard !

Ce roman nous entraîne dans une grande réflexion face à la vie et aux choses qui nous importent vraiment. Un livre porteur de sagesse, comme j’ai déjà eu l’occasion de le constater à ma lecture de Au-delà des dunes, ainsi que d’une infinie douceur.


« Peut-être que finalement le bonheur appartenait aux gens qui avaient appris à dompter les fantasmes du temps ? »


liens

Commander La maison de la mer chez Mon Petit Éditeur

Commander La maison de la mer chez Club

Commander La maison de la mer sur Amazon


Je vous remercie d’avoir choisi de lire cette critique.

À bientôt!

Le Blog Littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s