Le Nirvana en une seule lecture par Julien Casse

Le Nirvana en une seule lecture Julien Casse
Le Nirvana en une seule lecture! par Julien Casse, 52p., Éditions Persée, 9,70€

Résumé

« Quel paradoxe de se croire libre de faire des choix en vue de conditionner le futur, tout en refusant d’admettre qu’un conditionnement nous a poussés à faire ces choix. (…) Rien ni personne n’est en dehors de l’univers, du système conditionnant, du Tao, de Dieu, de la nature. Rien n’est séparé de l’unité. Cette vision de l’esprit discriminant, qui sépare les choses du tout en les nommant, les classant, les jugeant, est une vision erronée de la vérité. »

Le Nirvana, en une seule lecture ! ne démontre pas, ne cherche pas à convaincre, il ouvre des chemins possibles. Chemins vers le nirvana, en tant que « fin de la croyance en un ego autonome et permanent », en tant qu’« extinction de l’ego ».

Julien Casse est un chercheur de vérité. Il a effectué de longues et précieuses investigations, observé et étudié les sciences, les philosophies, les spiritualités, le fonctionnement du cerveau ainsi que d’autres domaines. Il nous transmet aujourd’hui le résultat de ses diverses recherches de la vérité. Et pose la question : l’ego n’est-il qu’une illusion ?


Biographie

Julien Casse est Toulousain et est âgé de 31 ans.

Julien CASSE est un chercheur de vérité. Dans sa quête de compréhension de l’univers, il effectue des recherches, observe et étudie divers domaines comme les sciences, les philosophies, les spiritualités, l’étude du cerveau ainsi que d’autres domaines. Il souhaite aujourd’hui transmettre le résultat de ses diverses recherches de la vérité. Ce résultat est la réalisation du fait que l’ego n’est qu’une illusion. Cet éveil à la vérité est censé provoquer l’extinction de l’ego que les bouddhistes appellent le nirvana.


Critique littéraire

Rien ne reste dans le même état bien longtemps. Aussi imperceptibles soient les changements et aussi longue soit la transformation, tout est impermanent. C’est un de ses aspects les plus visibles. Tout se transforme continuellement en fonction des causes de ces transformations. Par exemple: des causes ont fait que vous êtes nés et d’autres causes feront que vous allez mourir un jour ou l’autre. Le fait même de naître est une des causes de votre mort future.

« Le Nirvana en une seule lecture » est un tout petit ouvrage de seulement 51 pages, qui pourtant nous apprennent et nous libèrent énormément. Avec une plume claire, brève et précise, Julien Casse va directement à l’essentiel; le but du livre étant « d’atteindre le Nirvana » en provoquant l’extinction de l’égo, l’auteur entre de suite dans le vif du sujet.

Il est certes très intéressant, et je dirai même personnellement essentiel, de lire ce que Julien Casse veut nous faire partager et remarquer; il abordera le sujet de la mort, en nous démontrant une autre façon de la percevoir; il nous expliquera incluant des exemples qui nous seront tous bien familiers, que dans l’Univers, tout est « Interdépendance », qu’il y a une cause et un effet à chaque chose; il nous montrera à quel point tout est UN en se servant de l’illustration faisant référence à l’Ouroboros, le serpent qui mange sa propre queue afin de s’auto générer, et nous expliquera en quoi nous sommes finalement si semblables à ce serpent; il nous ouvrira les yeux sur le vilain « égo » qui nous pourrit l’existence, parce qu’on le laisse nous-même exister au fond de notre croyance, on croit à l’unité et à l’individualité et c’est exactement là que l’on se trompe. Lorsque « l’égo » n’existe plus, alors nous sommes sur le chemin vers le Nirvana, ou le bien-être le plus complet.

2000px-ouroboros-simple-svg
L’Ouroboros

On parle d’endoctrinement principalement en faisant allusion aux religions, mais nous ne remarquons pas que nous avons tous été endoctrinés pour croire à l’individualité, au pouvoir, à la liberté et à la réussite, endoctrinés par la société, nos relations, nos parents, les médias, les politiciens mais surtout, par nos propres pensées.

Il faut comprendre que le Nirvana n’est pas un paradis à atteindre, ou une sensation particulière à ressentir; il est beaucoup plus que tout cela. Le Nirvana est la disparition, l’extinction du « soi », de l’identité. L’auteur nous illustre ceci en prenant l’exemple d’une flamme qui s’éteint; elle disparaît. Disparaissent également avec elle toutes nos mauvaises émotions.

Cette lecture m’a tellement apporté, qu’à défaut de ne pouvoir vous obliger à lire ce livre, j’espère au mois vous en avoir donné l’envie. Ce livre vous donnera une gifle, LA bonne, L’indispensable gifle.

Quel paradoxe de se croire libre de faire des choix en vue de conditionner le futur, tout en refusant d’admettre qu’un conditionnement nous a poussé à faire ces choix. Soit il y a interdépendance, soit il n’y a pas d’interdépendance. Mais croire au libre arbitre et penser pouvoir maîtriser les conditions d’un futur choisi est un non-sens. Rien ni personne n’est en dehors de l’univers, du système conditionnant, du Tao, de Dieu, de la nature. Rien n’est séparé de l’unité. Cette vision de l’esprit discriminant, qui sépare les choses du tout en les nommant,  les classant, les jugeant, est une vision erronée de la vérité.


DINING IN TOKYO (3)

Je tenais à sincèrement remercier les Éditions Persée pour cette collaboration.

http://www.editions-persee.fr/


liens

Commander Le Nirvana en une seule lecture! chez Les Éditions Persée

Commander Le Nirvana en une seule lecture! chez Club

Commander Le Nirvana en une seule lecture! sur Amazon


Je vous remercie d’avoir choisi de lire cette critique.

À bientôt!

Le Blog Littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s