L’école facétieuse par Robert Briquet

L'école facétieuse Robert Briquet
L’école facétieuse par Robert Briquet, 262p., Mon Petit Éditeur, 22,95€ papier / 12,99€ PDF

Résumé

La salle des professeurs est le coeur d’un établissement scolaire.

On pourrait s’attendre à un lieu calme, serein, feutré… On découvre avec surprise qu’elle est peuplée de personnages pittoresques. Avec leurs secrets. Que des aventures cocasses s’y succèdent, qu’une vie trépidante s’y déroule.

Une jeune prof craint d’entrer dans sa classe, des élèves font de grosses bêtises, la concierge dérape, des parents d’élèves s’empoignent.

Grandeurs et déconvenues du métier d’enseignant!

Le directeur (vous, puisque l’auteur vous place au centre de l’action) tente désespérément d’apaiser les tensions et de réparer les catastrophes.

L’auteur, dans un style véloce, avec un humour tendre et parfois féroce, invite le lecteur à s’immiscer dans cette école facétieuse. Attention, vous allez rire!


Biographie

Robert Briquet est né à Liège (Belgique) en 1943. Il n’a cessé de fréquenter l’école pendant plus de 60 ans : comme élève, instituteur, directeur (pendant dix-sept ans !). Retraité depuis peu, toujours plein de dynamisme et d’humour, il peut enfin se vouer pleinement à une de ses passions, l’écriture.


Critique littéraire

L’école facétieuse est une très chouette comédie légère un peu bon enfant camouflée par une couverture à croquer, écrite à la deuxième personne du pluriel où vous êtes dans la peau du directeur d’une école où la joie, l’amitié, l’implication, la loyauté, les petites catastrophes et la bonne humeur font loi.

Le tout rédigé avec une plume amusante et attractive qui nous transmet parfaitement la folle ambiance scolaire. Remplie de détails tout en restant brève, une dynamique sans pareille s’en dégage rendant la lecture du texte très aisée. Ce dernier est particulièrement riche en évidences et anecdotes (en effet, l’expérience de 60 ans passés dans les écoles de l’auteur est évidente) qui nous sont familières et qui nous renverront à d’agréables souvenirs aux odeurs de bancs d’école.

Dans ce roman très humoristique, vous êtes directeur d’école à la tête d’une équipe de professeurs et de classes d’élèves extrêmement attachants; on perçoit une convivialité sans pareille régnant en maître dans les lieux. À peine a-t-on le temps de finir de rire des anecdotes qui remuent tout ce beau monde, que le directeur, donc vous, recevez un courrier attestant de la date du début de votre retraite prochaine, déjà dans quelques semaines, oui, mais, vous n’avez même pas 40 ans! Est-ce une blague? Une erreur? Quelqu’un vous en veut? Veut voler votre place? Comment l’annoncer aux élèves, aux professeurs, à la concierge? Vous n’avez pas envie d’être retraité. Hors de questions. Mais la décision de l’administration est-elle réversible?

On retrouve dans ce roman ce monde un peu à part que l’on a tous connu à une époque de notre vie reflétant un émouvant rappel de nos années passées. Très drôle, l’ouvrage a la particularité de nous envelopper de sa bonne humeur et nous faire littéralement oublier tout le reste. On y sent l’immense amour porté par l’auteur à son ancien métier, et il nous le transmet dans la gaieté. À dévorer en une bouchée, avec le sourire!


DINING IN TOKYO (3)

Je remercie très sincèrement Mon Petit Éditeur pour cette collaboration.


liens

Commander L’école facétieuse chez Mon Petit Éditeur

Commander L’école facétieuse chez Club

Commander L’école facétieuse sur Amazon


Je vous remercie d’avoir choisi de lire cette critique.

À bientôt!

Le Blog Littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s