Là où ça fait mal par Edgar Kosma

Là où ça fait mal Edgar Kosma
Là où ça fait mal par Edgar Kosma, 112 pages, ONLIT Editions, 14,00€

Résumé

C’est l’histoire d’un type qui fait une série de rêves, tous les plus bizarres les uns que les autres, au cours desquels il perd chaque fois un doigt. Et à la fin, comme dans toute bonne histoire, il y a une mauvaise chute.

Entre mécanique absurde poussée à l’extrême et récit fantsatique, Edgar Kosma nous revient avec un roman plein d’humour illustré par Romain Renard.


Biographie

Edgar Kosma écrit des romans, des nouvelles et est aussi le scénariste de la série BD Le Belge dont trois tomes sont déjà parus chez Delcourt.

Romain Renard (illustrateur de Là où ça fait mal) est l’auteur de la saga BD Melvile au Lombard.


Critique littéraire

Soudain, le bruit d’un élastique qui rompt retentit et je me retrouve propulsé au sol. Face à moi, mon collègue, blême, tient mon doigt dans sa main, et au dessus de moi, le chef, écarlate, qu’aucun de nous deux n’avait entendu entrer dans le bureau, vocifère:
-Mais qu’est-ce que c’est encore que ce bordel? Vous n’en avez donc jamais fini avec vos conneries? Allez, rangez-moi tout ce foutoir et au travail!

Là où ça fait mal est un roman très bref (112 pages + les illustrations), très agréable à lire, écrit de façon spontanée et sans retenue, à la façon de la quatrième de couverture.

Ce roman aux allures de recueil de nouvelles se divise en 10 chapitres, un chapitre par rêve. Ceux-ci nous sont racontés par le personnage principal dont on ne sait rien, si ce n’est qu’il est marié à Marie-Claire et qu’il travaille dans une agence. À l’issue de chacun de ses rêves, le malheureux perd un doigt. « Point de sang ni de cicatrice. Juste un trou béant au milieu de ma main moite. »

Le roman a beau être très bref, il est cependant extrêmement prenant, avec des illustrations de Romain Renard entre chaque chapitre – qui nous annoncent le thème du prochain rêve. Je me suis amusée à deviner le contenu de chaque rêve en me basant sur son illustration mais en vain. À chaque coup, l’auteur m’a étonnée par son imagination particulière, singulière et débordante.

Ce fut une véritable découverte au niveau du style de l’écriture, et le non-sens et l’absurdité présents tout le long du roman m’ont par moments faite mourir de rire! D’ailleurs, le dernier rêve est encore plus absurde que tous les 9 rêves le précédant réunis; une fin où on s’attend à tout, sauf à ça. J’ai quelque peu regretté le fait que la chute ne donne pas de sens logique au contenu de l’ouvrage, néanmoins j’ai pris énormément de plaisir à découvrir ce roman hors pairs, différent de tout ce que j’ai pu lire auparavant. Je vous le conseille donc vivement!


liens

Commander Là où ça fait mal chez ONLIT Éditions

Commander Là où ça fait mal chez Club

Commander Là où ça fait mal sur Amazon


Je vous remercie d’avoir choisi de lire cette critique.

À bientôt!

Le Blog Littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s