À fleur de peau par Saverio Tomasella

Saverio Tomasella
À fleur de peau par Saverio Tomasella, 224 p., Éditions Le Duc, 15,00€

DINING IN TOKYO

– Je vais mieux depuis quelque temps.
– Ça se voit !
– En même temps, j’ai l’impression d’être plus fragile. C’est curieux, non ? Par exemple, je supporte de moins en moins bien les piques d’Estelle… Je n’arrive pas à passer outre.
– Flo, c’est difficile de ne pas se sentir blessé quand on est attaqué, non ? Pour moi aussi, pour tout le monde. Tu es sensible, voilà tout !
– Trop sensible…
– Comment peut-on être « trop » sensible ? Quelle idée ! La sensibilité est une vraie qualité. Un être humain n’est jamais trop sensible !

Flora a tout pour elle : un fils drôle et adorable, un mari brillant, des amis sincères, un jardin qu’elle aime et un beau cerisier. Pourtant, elle a l’impression que son extrême sensibilité perturbe sa confiance et la pousse parfois à se replier sur elle-même. Un soir, elle rencontre Marc, professeur de yoga…

Comment l’aidera-t-il à surmonter son hypersensibilité ?

Inclus : un cahier pratique pour tout savoir sur les manifestations de l’hypersensibilité et toutes les pistes pour l’apprivoiser !

« Un roman sur l’hypersensibilité qui nous touche en plein coeur, nous aide à mieux nous comprendre… Soyons fiers de notre sensibilité, loin d’être une faiblesse, c’est une véritable force ! »
Caroline, du blog Au boudoir écarlate


Biographie

Saverio Tomasella est docteur en psychologie, chercheur et écrivain. Il est le fondateur d’un Observatoire sur l’ultra-sensibilité. Ses travaux sur l’hypersensibilité font désormais référence. Il est l’auteur du best-seller Hypersensibles (Livre de poche).


critique littéraire

« S’il n’y avait que des personnes sensibles, le monde serait merveilleux! »

Je pense que ça va bientôt faire deux ans que j’ai eu l’occasion de découvrir Saverio Tomasella à travers la lecture de son premier roman paru en 1999 D’amour tendre qui m’avait énormément émue et touchée. À fleur de peau a attiré mon attention avec sa jolie couverture qui retransmet si bien la légèreté et les papillons de bonheur ressentis après un lâcher-prise total, et j’ai eu l’envie fugace de le découvrir en remarquant le nom de l’auteur que j’avais tant aimé lire.

Ce roman bien épuré aux chapitres courts et accrocheurs nous place dans la vie de Flora, une illustratrice hypersensible, mariée à Laurent qui semble matérialiste et incapable de comprendre un être dotée d’une sensibilité comme Flora. Cette dernière ne se sent pas heureuse: son couple bat de l’aile car ils ne se comprennent plus,un rien l’affecte, elle a peur de tout, elle ne se trouve pas belle, elle a des angoisses, s’énerve pour un rien, éprouve une lassitude générale… Flora a l’impression que seuls son fils Théo – qui a sans doute hérité de la sensibilité de sa mère – et sa soeur Natacha la comprennent.

« Vous avez choisi de mentaliser parce que cela vous donne l’impression de pouvoir tout contrôler, mais vous n’êtes plus dans la réalité. Elle vous échappe et cela vous angoisse encore plus. »

Parce qu’elle ne veut plus rester dans cet état, Flora commence à tenir un cahier où elle note ses ressentis, comme le lui a conseillé Marc rencontré lors d’une conférence. Ce cahier lui permet de rentrer de nouveau en relation avec elle-même. En faisant plus attention à son comportement et à ses émotions puisqu’elle les met par écrit, Flora se rend peu à peu compte que son problème est qu’elle n’a pas une bonne relation avec elle-même. Jusqu’ici, elle a plutôt toujours eu besoin des autres pour se sentir acceptée.

Grâce à ce cahier, Flora va repérer les failles de son comportement qui vont à l’encontre de l’idée de « s’aimer »: elle remarque qu’elle culpabilise sans arrêt, qu’elle a peur de l’inconnu, qu’elle s’inquiète parce qu’elle imagine des choses négatives, qu’elle se critique, se dévalorise et se donne tort, qu’elle se fait des reproches, qu’elle est perfectionniste, qu’elle anticipe et n’arrive pas à vivre dans le présent. Sous les précieux conseils de Marc et avec l’aide du yoga et de la méditation, Flora fera un important travail sur elle-même en revenant complètement, totalement à soi, en phase avec l’enfant qui sommeillait en elle, en adoptant le lâcher-prise.

Une fois en phase avec elle-même, d’importants changements arriveront dans sa vie pour l’améliorer. Des changements qu’elle aura elle-même provoqués. Et il y aura de quoi à en prendre de la graine!

« Je ne sais pas combien de temps cela durera, mais j’ai compris que beaucoup de mes peurs ne reposent sur rien de réel. Le seul fait de le comprendre m’a soulagée. »

J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce roman où l’on s’identifie tout de suite à la personnalité hypersensible de Flora grâce à beaucoup de façons de voir les choses qui ne sont propres qu’aux hypersensibles que l’auteur a su si bien retranscrire. Apaisant et réconfortant, il nous rappelle nos qualités d’hypersensibles telles qu’une perception plus grande et plus profonde, une extrême empathie, la considération, la compassion, la créativité… et nous donne envie de nous lancer dans le yoga ou la méditation qui sont tous deux des disciplines nous permettant de nous reconnecter avec nous-mêmes. Personnellement, ce livre m’a également aidé à comprendre à comment m’entourer des bonnes personnes en me faisant remarquer que les personnes qui nous correspondent sont celles qui partagent la même sensibilité.

On se sent rassurés car on vit cette libération et cette transformation de l’intérieur, en accompagnant Flora, avec Flora. C’est presque comme un exemple vivant, une expérimentation réelle.

« D’ailleurs, Emerson en parle d’une manière très éclairante. J’aime quand il dit que si la rose est si sûre d’elle, c’est qu’elle ne se compare pas aux autres, et surtout qu’elle ne se compare pas à ce qu’elle était avant ou à ce qu’elle pourrait devenir après. Elle vit le moment tel qu’il se présente. Quelle belle définition du « présent », vous ne trouvez pas?« 

À fleur de peau, c’est un roman feel-good sur mesure pour hypersensibles dont la lecture nous apporte la légèreté et la détente. Mais c’est aussi un roman initiatique qui fera le bonheur des hypersensibles qui s’ignorent ou qui souhaitent apprivoiser leur sensibilité et apprendre à en faire un allié au quotidien!

18447208_1350766281670798_1023566188368621147_n


Remerciements

Je tenais à sincèrement remercier les Éditions Le Duc pour ce partenariat!


Liens utiles

Commander À fleur de peau chez les Éditions Le Duc

Commander À fleur de peau chez Club

Commander À fleur de peau sur Amazon


Je vous remercie d’avoir choisi de lire cette critique.

À bientôt!

Le Blog Littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s