Shinrin Yoku par Yoshifumi Miyazaki

Pr Yoshifumi Miyazaki, Éditions Guy Trédaniel
Shinrin Yoku par Yoshifumi Miyazaki, 192p., Éditions Guy Trédaniel, 18,00€

resume

Imaginez que vous marchiez dans la forêt. Sous vos pieds, la terre, les feuilles et les brindilles qui craquent. Un oiseau chante, vous levez la tête et apercevez le ciel bleu entre les branches des arbres, et un rai de lumière qui illumine le chemin, juste devant vous. Vous cueillez une mûre sauvage que vous savourez dans l’instant. Vous prenez une profonde inspiration. Vous sentez les odeurs typiques de la forêt – mousse, sève, terre et bois. Vous retenez tout de votre ressenti.
Vous venez de pratiquer le shinrin yoku ou « bain de forêt », une démarche contemplative qui consiste à s’immerger au coeur de la nature, à s’imprégner de l’atmosphère de la forêt. En pratique, il s’agit de marcher lentement dans les bois pendant au moins deux heures, en respirant profondément et en éveillant en conscience nos cinq sens à tout ce qui nous entoure…
Dans cet ouvrage pratique, le professeur et chercheur Yoshifumi Miyazaki offre un point de vue scientifique sur cette thérapie naturelle et accessible à tous, et nous montre ses incroyables bienfaits sur notre santé: diminution du stress, stimulation du système immunitaire, amélioration du sommeil, de l’énergie ou encore de nos capacités de concentration.
Que vous vouliez passer plus de temps en forêt ou simplement inviter la nature dans votre intérieur grâce à certaines plantes et huiles essentielles, ce livre vous apportera toutes les connaissances nécessaires pour pratiquer le shinrin yoku et bénéficier de l’incroyable pouvoir de guérison de la nature.

biographie

Yoshifumi Miyazaki est chercheur, professeur et directeur adjoint du Centre pour les sciences de l’environnement, de la santé et de la Terre de l’université de Chiba, à Tokyo. Il a publié plusieurs ouvrages sur les effets et les bienfaits de la sylvothérapie.

« Les japonais ne considèrent pas que les humains sont au-dessus de la nature, mais que nature et humains sont égaux. »
Shinrin Yoku est un livre que j’ai demandé à recevoir aux Éditions Trédaniel car cela faisait quelques temps que j’avais très envie de découvrir en quoi consistaient ces fameux « bains de forêt », une pratique qui nous est parvenue du Japon. Assurément, les japonais reconnaissent l’importance des arbres et les vénèrent. Ils vivent en relation avec la nature et les forêts couvrent 69% de la surface totale du pays. Pour eux, la nature et les humains sont égaux.
Depuis les années 1800, de plus en plus de monde a choisi de vivre dans le milieu urbain, or nos corps sont parfaitement et originellement adaptés pour vivre dans un environnement naturel. Yoshifumi Miyazaki nous apprend que nous trouver dans la nature diminue notre stress et augmente notre bien-être. Il nous invite à marcher au sein de la forêt pendant minimum 2 heures et rentrer pleinement en relation avec la nature à l’aide de nos cinq sens. Admirer les fleurs et le passage de la lumière entre les branches, écouter les oiseaux ou le crépitement de la terre et des feuilles sous nos pas, toucher les arbres ou prendre des pommes de pin en main, manger des baies ou sentir les odeurs propres à la forêt en pleine conscience. À savoir que plus vous apprécierez votre activité, plus elle vous fera du bien. Les bains de forêts nous procurent plusieurs bienfaits comme la détente physique, l’amélioration de l’immunité ou encore une impression générale de bien-être et sont fortement utilisés de façon préventive contre les maladies, notamment celles liées au stress. Ce contact avec la nature stimule aussi notre créativité. Étant détendus, nous prenons plus de recul sur les choses et devenons plus ouverts à de nouvelles idées. On s’ancre dans le moment présent.
On peut également inviter une petite forêt dans notre maison: admirer un bonsaï ou des plantes d’intérieur ou d’extérieur procure la même sensation de bien-être que la marche dans la forêt. On peut aussi utiliser des objets en bois, des huiles essentielles et le contact avec les animaux à cet effet. On découvrira dans ce livre plusieurs centres de sylvothérapie présents au Japon, et même s’il ne nous est pas toujours possible de nous y rendre, l’Occident a fortement de quoi s’en inspirer! Ce serait merveilleux que des centres du même genre immergent en Europe.

Selon des chercheurs de l’université de Californie d’Irvine, la sensation d’émerveillement aide à se détacher de ses problèmes personnels et favorise les liens et la coopération avec les autres.

Les photos contenues dans le livre sont si belles et profondes que l’on se sentirait presque réellement dans la nature et l’on se perd avec plaisir à leur contemplation. La plume de l’auteur est accessible à tous, fluide et suit son rythme.  Très complet, ce livre contient un exemple de méditation en forêt, des exercices d’étirement et de respiration dont nous pouvons profiter et nous inspirer. J’ai aimé le fait que l’auteur aille toujours directement à l’essentiel et ne s’éternise pas en explications. Nous pouvons parcourir l’ouvrage rapidement et commencer à profiter dans notre vie de tout ce qu’il nous aura appris.
Shinrin Yoku est un livre fascinant qui nous rapproche de nouveau de la nature et véhicule des connaissances non négligeables sur tous les bienfaits que cette dernière peut nous apporter. Tout en nous émerveillant, il nous donne envie de vraiment rentrer en relation avec elle, de nous y plonger et nous en imprégner. Je le conseille à toute personne qui se sent attirée par la forêt, qui aime la nature et qui voudrait savoir comment en profiter d’avantage au quotidien.

Je suis persuadé que, dans le monde moderne, la sylvothérapie et les autres écothérapies constituent le moyen le plus pratique de diminuer notre stress et de nous détendre. Notre corps est toujours parfaitement adapté à la nature. La nature peut être d’une aide immense face à la charge qui pèse sur les services de santé du monde entier.


remerciements

Je tiens à chaleureusement remercier les Éditions Guy Trédaniel pour l’envoi de cet ouvrage !

liens utiles


Je vous remercie d’avoir choisi de lire cette chronique. À bientôt!

Éditions Guy Trédaniel

Capture

 


Une réflexion sur “Shinrin Yoku par Yoshifumi Miyazaki

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s