Merci, ça ira bien comme ça! par Gabi Ingrassia

Gabi Ingrassia, Éditions Jouvence
Merci, ça ira bien comme ça! par Gabi Ingrassia, 96p., Éditions Jouvence, 11,90€

Déjouez le piège du perfectionnisme

Stoppez la course à la performance: place à la satisfaction intérieure

Toujours mieux, toujours plus: sous une telle pression, vous êtes victime de blocages qui parfois mènent droit à l’épuisement (physique et mental). Rien de tel que des conseils astucieux et faciles à appliquer, préconisés par une thérapeute chevronnée pour retrouver la sérénité et goûter à la liberté.

Chouchoutez vos points forts!

Votre perfectionnisme est un allié dans certains aspects de votre vie; identifiez-les, ainsi que les autres domaines qui pourraient, selon vous, en bénéficier (ou non).

Optez pour la légèreté!

Un vrai nid d’idées, riche en pépites toutes plus brillantes les unes que les autres, avec, à la clé, de nombreux exemples et pistes de réflexion pour un effet Eurêka garanti. Cet ouvrage dans l’air du temps vous guidera vers le déclic tant espéré.


Titulaire d’un diplôme en psychologie, Gabi Ingrassia exerce en tant que thérapeute, formatrice, coach et intervenante. Rompue aux méthodes thérapeutiques d’aujourd’hui, elle applique ses traitements exclusivement en fonction des besoins individuels, par une approche ciblée. Également formée en gestion du stress et à la relaxation, elle accompagne ses patient(e)s et client(e)s au sein de son cabinet de Munich ainsi qu’en pleine nature, par la pratique de la marche rapide.


Tous autant que nous sommes, nous sommes imprégnés d’un passé de tolérance zéro à l’erreur. Certes, en plusieurs décennies, les concepts éducatifs ont beaucoup changé. Le doigt accusateur accompagné d’un déluge de récriminations a cédé la place aux explications pleines de bienveillance. Cela dit, la vieille honte héritée de nos ancêtres est encore profondément enkystée; il n’est pas aisé de la déloger, autant de notre mental que de notre coeur.

Le perfectionnisme… Qu’on se l’avoue ou qu’on ne se l’avoue pas, mais beaucoup d’entre nous ont adopté et continuent d’adopter tous les jours différents comportements qui ne visent qu’une chose: atteindre l’excellence. Que ce soit dans notre travail, au sein de notre famille ou tout simplement vis-à-vis de nous-même, on veut que tout soit toujours plus grand, plus beau, plus parfait… toujours plus et en moins de temps! Au bout d’un moment ce perfectionnisme ne nous mène que vers une seule direction: l’épuisement.

M’étant rendue compte il n’y a pas longtemps que ma nature perfectionniste m’épuisait et me vidait littéralement, j’ai absolument voulu découvrir ce nouvel ouvrage de Gabi Ingrassia. Merci, ça ira bien comme ça! est à mi-chemin entre un livre coach et un cahier d’exercices. L’intérieur est très beau et toujours superbement illustré, et les exercices nous permettent de nous analyser pour découvrir sur quels points nous devons travailler.

Essayez donc d’en faire moins. Passez intérieurement au temps partiel.

Gabi Ingrassia m’a permis d’avoir de grandes prises de conscience sur les traits propres au perfectionniste, des traits que je possédais, qui me faisaient perdre du temps et de l’énergie, mais que je n’aurais jamais, de moi-même, associé au perfectionnisme. En faire trop dans tous les domaines (travail, consommation écolo, sport, yoga ou méditation, se tenir au courant de l’actualité, acquisition de diplômes toujours plus hauts, culture générale…) n’est juste humainement pas possible. Ce livre nous aide à réellement nous en rendre compte, à enfin relâcher la pression et lâcher prise.

On se rend compte qu’en voulant être parfait dans tous les secteurs nous avons fini par nous disperser, et nous pouvons enfin nous consacrer uniquement à l’essentiel, ce qui nous permet de ne pas gaspiller inutilement nos énergies et d’être plus heureux tout simplement. Et même si le perfectionnisme en général nous épuise, il a aussi ses bons côtés! Tout dépend à quelles doses et dans quelles circonstances vous vous en servez. Ce livre vous aidera à faire le tri entre les traits perfectionnistes qui vous sont favorables et ceux qui ne vous le sont pas pour tourner votre perfectionnisme à votre avantage.

Cette lecture m’a aidée à lâcher prise plus que les livres que j’ai lus qui étaient prévus à cet effet car il est allé chercher le problème à sa source, là où je n’aurais jamais pensé aller le chercher, dans mon perfectionnisme.

C’est une lecture libératrice qui nous réapprend à souffler.

Un livre qui fait du bien.

Que faire quand le perfectionnisme s’est envolé? Vous en faites moins, donc vous gagnez du temps. Cédez à l’enthousiasme, demandez-vous tout ce que cela vous laisse le temps de faire; de quoi nourrir à coup sûr vos envies de changement.


Je tiens à chaleureusement remercier les Éditions Jouvence pour l’envoi de cet ouvrage !


Gabi Ingrassia, Éditions Jouvence


Je vous remercie d’avoir choisi de lire cette chronique. À bientôt!
Capture


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s