La fille du ciel par Karen Hamilton

 

La fille du ciel Karen Hamilton Éditions Calmann-Lévy Noir chronique avis note blog littéraire résumé biographie citations extrait bande annonce wordpress
La fille du ciel par Karen Hamilton, 368p., Éditions Calmann Lévy Noir, 20,50€

 

 

resume

 

Juliette et Nate sont faits l’un pour l’autre. Il est pilote de ligne, elle est devenue hôtesse de l’air dans le même compagnie… mais il l’ignore encore. Nate a rompu avec elle six mois plus tôt, mais ce n’est qu’un détail pour Juliette.

 

Choisir les mêmes vols que lui et l’espionner aux quatre coins du monde, surveiller son téléphone à distance, s’inventer une nouvelle identité: Juliette ne recule devant rien pour atteindre son but, car elle a un plan pour récupérer Nate, et elle ne laissera personne se mettre en travers de son chemin.

 

Juliette le sait, le grand amour se mérite, il fait souffrir, mais il vaut toute la douleur du monde. Et des autres.

 

Un thriller psychologique glaçant et oppressant, une évocation de l’obsession sans entraves qui transforme en un instant l’amour absolu en haine pure.

 

biographie1

 

Karen Hamilton a travaillé comme hôtesse de l’air pendant de nombreuses années. Désormais installée dans le Hampshire, elle satisfait ses envies de voyage en explorant le monde par l’écriture. La fille du ciel est devenu un best-seller dès sa parution en Grande-Bretagne.

 

mon-avis1

 

« Si l’être aimé revient, il est à vous. Sinon, faites-le revenir. »

 

Il faut savoir que le thriller n’est pas du tout mon genre de prédilection, mais il arrive qu’il y en ait un qui me tape vraiment dans l’oeil et c’est ce qui s’est passé avec La fille du ciel. Son titre, sa photo de couverture et son résumé m’ont séduite et par la suite, j’ai été totalement conquise par le contenu.

 

Juliette est hôtesse de l’air. Tous les jours elle parcourt différentes villes et dort dans de nouveaux hôtels avec depuis le début une seule idée en tête : reconquérir Nate, son premier amour, aujourd’hui devenu pilote. C’était une histoire d’amour de jeunesse qui s’est mal terminée pour Juliette. Même si cette histoire n’a jamais vraiment commencée et n’a pas vraiment eue lieu, la réparer et exiger justice est devenu la raison de vivre de Juliette. Et aujourd’hui elle est plus proche que jamais de son but. Elle a accès à l’emploi du temps de Nate au travail, a accès à son gsm grâce à une application et rentre souvent chez lui pour fouiller dans ses affaires. Vous l’aurez compris, on a affaire à une héroïne complètement cinglée comme on en a rarement vu…

 

J’ai découvert une chose à propos de la culpabilité, c’est que certains jours, on peut vivre avec. Les autres, elle frappe sans prévenir – comme le chagrin – et vous ronge, comme de l’acide. Le pire, c’est qu’on ne peut rien y faire.
On ne peut pas réparer ses erreurs. Jamais. Elles finissent pas faire progressivement partie de soi, une partie vile, pourrie et suffocante.

 

J’ai adoré le fait que l’action soit toujours présente. À aucun moment on ne sent stagner l’histoire. C’est vivant, dynamique, étonnant, surprenant… différent. Avec une plume agréablement rythmée et claire aux nombreux dialogues, ce livre est extrêmement plaisant à lire. La petite pépite, pour ma part, c’est le fait que Karen Hamilton nous permet de comprendre comment pense Juliette, à chaque instant. Nous nous retrouvons dans la tête d’une jeune femme perturbée et suivre ses actes désespérément fous est étonnement génial. La jalousie et le sentiment d’échec donnent des larmes à Juliette – son attitude a tout de celle d’une psychopathe. Un comportement sûrement déclenché par un traumatisme vécu dans l’enfance que l’on découvre peu à peu…

 

C’est un thriller au rythme très entraînant. On a vraiment du mal à décrocher de notre lecture, tout comme si on était totalement absorbé par une bonne série. Les personnages, l’histoire et l’intrigue sont marquants et inoubliables. Un thriller à lire et à offrir. Je vous le conseille vivement!

 

C’est étrange de savoir quelque chose à propos de quelqu’un qui ne sait pas que l’on sait.

 

 

liens-utiles1

 

 

 

 

 

 

Je vous remercie d’avoir choisi de lire cette chronique. À bientôt!
Capture

 

 

 

 

Marque-page, signet, pierre naturelle

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s