Citations « Retour à Dieu » de Neale Donald Walsch

Retour à Dieu Neale Donald Walsch Éditions Ariane blog littéraire citations extrait passage wordpress

 

 

Rien n’arrive sans ton consentement.
Rien?
Rien.
Tu peux imaginer que des choses surviennent sans que tu le veuilles, mais ce n’est pas le cas et cela te permet seulement de te considérer comme une victime. 
Rien ne retient davantage ton évolution que cette seule pensée. L’idée d’être victime est le signe certain d’une perception limitée. La véritable persécution n’existe pas.

 

Certains disent que voir, c’est croire. 
Je te dis que croire, c’est voir.

 

Pour faire l’expérience de la présence de Dieu, tu dois savoir que dieu est présent. 
Si tu regardes une fleur en sachant que Dieu s’y trouve, tu y verras Dieu. Sinon, tu ne verras qu’une fleur. Tu peux même n’y voir qu’une semence. 
Si tu regardes quelqu’un dans les yeux en sachant que Dieu s’y trouve, tu y verras Dieu. Autrement, tu ne verras qu’un autre humain. Tu peux même n’y voir qu’un être méchant. 
Si tu regardes tes propres yeux dans le miroir en sachant que Dieu s’y trouve, tu y verras Dieu. Autrement, tu n’y verras qu’une personne qui tente de découvrir qui est là. Tu peux même n’y voir qu’une personne qui n’a pas la réponse à cette question.

 

Ce que vous espérez, vous finirez par le croire, ce que vous croyez, vous finirez par le savoir, ce que vous savez, vous finirez par le créer, ce que vous créez, vous finirez par en faire l’expérience, ce dont vous faites l’expérience, vous finirez par l’exprimer, ce que vous exprimez, vous finirez par le devenir. Voilà la formule de la vie entière. 
C’est aussi simple que cela.

 

La mort est un processus par lequel vous rétablissez votre identité. 

 

Si tu aimes les vérités que renferme ton âme, ne les abandonne pas parce que quelqu’un d’autre que ton âme n’est pas d’accord, les ridiculise ou les remet en question. Tu ne dis pas que ta vérité est la vérité. Tu affirmes tout bonnement que c’est ta vérité. 

 

La grande méprise de tous ceux qui ont oublié l’Ultime Vérité, la grande illusion de tous ceux qui vivent une amnésie temporaire, c’est de croire qu’ils doivent « aller » quelque part, se rendre quelque part, pour « aller au ciel », « s’unir à Dieu » et faire l’expérience de l’extase éternelle. 
pour connaître l’extase du Divin, il n’y a nulle part où aller, rien à faire ni à être, sinon exactement ce que vous êtes en train d’être. 
Vous êtes l’extase du Divin, mais vous ne le savez tout simplement pas.

 

C’est l’erreur centrale de la plus grande part de la théologie humaine: vous croyez tous que vous rencontrerez Dieu un jour. Vous imaginez qu’un jour vous prendrez le chemin du Retour. Vous n’allez pas prendre le chemin du Retour. Vous n’êtes jamais partis.

 

Ce qui se passe 
dans la vie des gens, 
c’est ce qui se passe
dans leur vie
à cause de ce qui se passe
dans leur tête. 

 

Je vous ai expliqué bien des fois comment se produit la création. Ce qu’il vous serait bénéfique de comprendre, c’est qu’elle a lieu continuellement, sans jamais s’arrêter. Chaque pensée, chaque parole, chaque action est créatrice. Chaque vibration dégagée du Coeur de votre Être vous recrée à neuf, de même que votre entière réalité. Vous voilà ainsi changé à tout instant. Votre avenir se forme par degrés minuscules, non d’un seul coup ou par une seule décision majeure. C’est à ces degrés que vous devez accorder de l’attention. Par la suite, les « grands moments » et les « décisions monumentales » viendront tout seuls. 

 

 

Capture

 

Chronique Retour à Dieu de Neale Donald Walsch

 

Capture

 

 

 


Une réflexion sur “Citations « Retour à Dieu » de Neale Donald Walsch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s