Citations « Le Maître en soi » de France Gauthier et Pierre Lessard

Le Maître en soi France Gauthier Pierre Lessard Éditions La Semaine chronique avis note blog littéraire résumé biographie citations extrait passage wordpress

 

Chaque Être humain porte en lui une envie profonde d’aimer et d »être aimé. Lorsque vous reconnaissez que chaque Être humain est mû par cette même pulsion, vous pouvez reconnaître que vous êtes tous unis. Cette reconnaissance de l’union apaise l’Être, permet une sensation intérieure de paix. C’est la paix de l’Âme. Et lorsque vous ressentez la paix, alors vous pouvez vous déployer beaucoup plus librement sans craindre d’être jugé, sans craindre d’être dans une déviance. Vous pouvez amoureusement être vous-même et faire ou exprimer tout ce que vous portez à l’intérieur de vous. Ainsi, tout ce que vous exprimerez collaborera d’une part à démontrer que vous êtes uni, et d’autre part à renforcer l’union des Êtres.

 

Lorsqu’un Être dit aimer un lieu, c’est parce que ce lieu va l’animer, va favoriser en lui un espace de  paix et une stimulation de son énergie de vie. Lorsqu’un Être dit aimer un paysage, c’est que ce paysage, par sa vibration, stimule en lui la vie, fait renaître la paix ou l’intensité, fait renaître l’envie de vivre. C’est ainsi que l’Amour est ce mouvement de vie, ce mouvement créateur. Et aimer un Être, c’est aimer voir l’Être vivre dans tout ce qu’il est, ce qui provoque en vous l’envie de vivre. Voilà ce qu’est l’amour. Aussi simplement que cela.

 

Des amis, ce sont des éclaireurs mutuels.

 

L’orgueil nous tenaille vraiment, jusqu’à la fin?
Certes, et l’orgueil, qui est vraiment un des éléments les plus destructeurs de l’amitié, se présente tout autant sous sa forme positive que négative. Par exemple, l’Être que vous invitez à prendre la parole devant une audience et qui refuse parce qu’il se juge non habile est dans l’orgueil. Il a entendu les autres propos des Êtres avant lui et il ne veut pas y aller. Vous direz: « Peut-être qu’il est humble, qu’il est conscient qu’il n’a pas les habilités », et nous vous dirons qu’il est orgueilleux!
Pourquoi? Parce que s’il est invité à prendre la parole, c’est que vous savez qu’il a des connaissances, des expériences, des choses à dire, mais lui n’a pas l’habilité de la parole. Alors, il craint pour son image. Il y a des Êtres qui n’ont aucune habilité oratoire: toutefois, ils ont des choses à partager. Ils diront pour se défendre que c’est un complexe d’infériorité. Nous vous dirons encore: c’est de l’orgueil.
Pourquoi? L’orgueil naît de la comparaison. Vous vous comparez comme inférieur ou vous vous comparez comme supérieur à un autre. Quel est le résultat de votre comparaison? C’est de l’orgueil tout de même.

 

Les événements qui se produiront, les situations, les personnages seront attirés à vous en fonction de ce que vous êtes. Ainsi, tous les éléments de votre vie sont un théâtre qui, en soi, est un miroir de ce que vous êtes. En clair, vous attirez à vous des situations qui sont l’équivalent de ce que vous êtes. Les événements de votre vie sont donc le reflet de ce que vous êtes.
Lorsque vous attendez de la vie qu’elle vous offre ceci ou cela ou lorsque vous vous sentez victime, alors nous vous disons: Puisque la vie est le reflet de vous-même, vous voilà victime de vous-même, à la fois le prisonnier et le geôlier de votre propre prison.
Lorsque vous en prenez conscience, vous pouvez donc modifier vos croyances et vos comportements, modifier vos vibrations, vos émanations et attirer d’autres types de circonstances, de situations ou de personnages qui seront le reflet de ce que vous avez modifié. Et vous le ferez par les choix conscients de vos actions, plutôt que d’attirer, par vos réactions inconscientes, des scénarios similaires à ce que vous avez déjà vécu. Ainsi, vous pourrez évoluer dans votre voie vers la maîtrise de plus en plus en accord avec ce que vous êtes.
Plus vous allez reconnaître ce que vous êtes dans vos donc et vos talents, plus vous ferez en sorte de l’exprimer. De cette façon, vous pourrez créer votre vie à votre image réelle.

 

Un lourd bagage du présent signifie de lourdes expériences du passé qui n’ont pas été vraiment comprises et dissoutes à la fin d’une autre vie.

 

Il n’est pas étonnant de constater que la très grande majorité des Êtres identifient amour et joie à liberté. Ils recherchent la liberté. Et ils ont raison, mais ils ne sont pas libres selon ce qu’ils croient. Ils ne sont pas libres, non pas parce qu’ils sont enfermés par un société, une structure, un conjoint. Non, ils ne sont pas libres parce qu’ils ne sont pas conscients de qui ils sont. Ils n’ont pas reconnu ce qu’est leur véritable pulsion de vie, ce que sont leurs véritables orientations, leurs idéaux. Alors, ils sont continuellement contrôlés, conditionnés dans leurs attitudes et leurs choix par leurs croyances et leurs peurs.
Alors, expliquez-nous comment un Être, qui n’a pas le temps de s’accorder un moment de présence pour sentir ce qu’il est, pourra donner sens à ce qu’il fait. Comment peut-il vraiment vivre ce jour si affairé, s’il ne sait pas ce qui vibre à l’intérieur de lui, ce qui fait sens, ce qui semble l’orienter? Il faille être un peu bousculant, ici, pour vous transmettre que si vous n’avez pas le temps, vous en vivrez les conséquences. Vous aurez l’impression de ne pas être libre et de ne pas être heureux parce que vous n’avez pas le temps de faire un choix réel.

 

J’ai déjà interviewé un physicien qui m’expliquait que, sans trop savoir comment, quand il revient de son état expansif de méditation, il a toutes les réponses à ses questions.
Certes.
Expliquez-nous comment cela est possible.
Par la contemplation, l’Être entre en relation avec l’objet de sa contemplation. Ce peut être des éléments de la nature, ce peut être d’autres Êtres humains, ce peut être le cosmos sans fin. En se décontractant, son rythme vibratoire s’élève, il est plus dissous dans ce qui l’entoure et il accueille en lui la connaissance de ce qui l’entoure.
Il en est de même pour la méditation. Lorsque l’Être va méditer, différemment de la contemplation, il va choisir d’être présent à tout simultanément. Il ne va rien abandonner. Il va simplement se déconcentrer, se détacher des éléments qui le sollicitent. Il est présent à lui-même. Il est présent à sa vie. Il est présent à tout. Pour être présent à tout, il fera en sorte de ne pas fixer sa pensée sur quoi que ce soit. Donc, pour un moment, il délaisse ses tracas. Il ne va pas les occulter. Il va les délaisser. Il va délaisser ses préoccupations. Il est présent à son corps. Il est présent à tout ce qui l’entoure e physique et de subtil. Il est là dans la présence. Comme il se détache d’une concentration à un élément, il se décontracte, son rythme vibratoire s’élève et il s’unit avec le Tout. Il s’unit avec toutes les formes de vie de l’Univers, donc avec toutes les connaissances.
Lorsque l’Être médite profondément, cela signifie qu’il s’abandonne dans la sensation d’union avec le Tout. Et lorsqu’il va terminer sa méditation, il pourra être inspiré et ressentir qu’il a des réponses à certaines questions, des solutions à certains soucis, à certaines préoccupations. Pourquoi? Il s’est uni avec le Tout et, dans le Tout, il y a toutes les réponses qui sont justes pour lui.

 

L’identification à la forme crée une contraction. Comment? Si pour vous, vous n’êtes qu’un corps, bien sûr que ce corps a ses limites. Ses fonctions et sa vie sur cette Terre sont limitées. Si vous ne vous identifiez qu’à votre corps, votre vibration se contracte parce que vos possibilités, à partir de vos croyances, sont limitées au corps. À l’inverse, lorsque vous ouvrez votre conscience et que vous retrouvez la présence de l’Âme et de l’Esprit, déjà, les perspectives de votre création ou de vos possibilités en tant qu’Être humain s’amplifient. Votre Être s’allège. Le rythme vibratoire s’élève.

 

Bien sûr, il ne faille point encourager les Êtres à une pensée magique, niant les difficultés qui leur appartiennent, niant les obstacles autour d’eux. Il faille bien sûr que les Êtres aient un regard lucide afin qu’ils puissent faire des choix avec discernement. Toutefois, lorsque vous comprenez que toute la création est associée à un phénomène d’attraction, que l’Être attire ce qu’il est, ce qu’il porte, puisque ce qu’il est et ce qu’il porte influencent son action, vous comprenez son pouvoir de créer sa vie. Cela signifie que si l’Être est centré sur ses difficultés, ses problèmes, ses déséquilibres et ceux du monde, il porte alors des lourdeurs, des tristesses, des frustrations, des colères et il a de la difficulté à créer la beauté. Lorsqu’il découvre que, en deçà et au-delà de tous ces poids, il y a en lui la lumière et une pulsion d’amour, alors il porte l’Amour et il l’exprime.
Ce que nous voulons vous transmettre est que si, bien sûr, il est intéressant pour l’Être, que son regard soit éclairé, qu’il constate quels sont les obstacles, quelles sont les entraves, quelles en sont les sources, il ne faille point qu’il porte toute son attention sur les aspects ombrageux. Qu’il y ait pour le moins une polarité. Qu’il y ait tout autant d’attention, de présence à ce qui est beauté à l’intérieur de lui et ce qui est beauté à l’extérieur de lui, afin qu’il puisse être inspiré parce qui est beau, ce qui est lumineux et qui permet de dissoudre l’ombre. D’autre part, en portant son attention sur ce qui est beau, il pourra aussi attirer, créer tout ce qui est beauté. En des termes simples, nous vous disons: « Si l’Être est toujours concentré sur ses douleurs et ses difficultés, il ne peut constater la beauté de la vie. »

 

 

 

 

le-maitre-en-soi-amazon

 

Capture

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s